Undead Geekies
Salut à toi, Ô geek !
Notre petite communauté t'ouvre ses portes et te souhaite la bienvenue !

[Cohérence]Description de Kazad Har.

Aller en bas

[Cohérence]Description de Kazad Har.

Message par Melgrin_le_nain le Lun 6 Juin - 10:47

Plop !

Alors vala, je viens décrire la ville de Kazad Har, donner un bout de son histoire et expliquer comment elle s'est construite, ainsi que les règles tacites de construction des demeures. Ce sujet sera prochainement complété par des screens. Je vous souhaite bon courage pour la lecture du pavé. J'espère qu'il vous plaira de le lire autant que ce qu'il m'a plu de l'écrire.

CONTEXTE :
Il faut avant tout comprendre qu'il s'agit d'une ville naine. Les nains, qui comptent parmi leurs ancêtres, le célèbre (que dis-je, "célèbre...", le LEGENDAIRE !) Neuskeul.

HISTOIRE DE NEUSKEUL et de sa cité, KAZAD HAR :

Neuskeul fut le premier adepte de la voie de la Pioche. Il partageait avec son peuple une passion profonde pour les trésors que recèle le sol, et tout particulièrement les pierres précieuses : brillantes, robustes, permettant la réalisation d'oeuvres sans égales. Sa perception des préceptes de Pelliope lui permis de guider en toute sécurité son peuple vers les profondeurs de la Terre, où ils établirent un premier avant-poste fortifié dans une immense caverne qui deviendrait plus tard l'ANTICHAMBRE. Là, pour apaiser la colère de Crafteos qui avait relâché les monstres sur le monde, il érigèrent une statue en son honneur. Neuskeul, béni par Pelliope et les Quatre, transfigura certaines parties de la pierre en une substance Etherale, aussi appelée Glowstone par les rares Arpenteurs du Nether, qui avait la propriété de briller dans les profondeurs les plus sombres sans jamais perdre son éclat. Les monstres furent effectivement plus distants, ce qui permit aux nains de s’enfoncer plus encore dans les entrailles de la Terre.

Quelques jours d'excavation plus tard, ils tombèrent sur une autre grande caverne naturelle. Un grand lac de lave au centre l'illuminait et permit aux nains d'apprécier la beauté de cette oeuvre de Crafteos. Des minerais rares et des pierres précieuses étaient visibles par endroit, à même la pierre, naturellement, et transcendaient ce lieu. Neuskeul s'arrêta alors, émerveillé, et décida de s'installer ici
Ce qui au début n'était qu'un campement devint rapidement une ville troglodyte, autour du lac. Petit à petit, les Nains façonnèrent la caverne, la rendant de plus en plus circulaire, précise, presque géométrique. En un mot : naine.

Le temps passa, Neuskeul prit de l'âge, et, avec la sagesse grandissante, se retrouva à arpenter les abords du lac de lave, contemplatif. C'est ainsi qu'il trouva une petite grotte qui s'éloignait du lac de lave. Pris par le désir inexplicable de l'explorer, il s'enfonça dans la grotte, qui semblait émettre une lueur chaleureuse à l'autre bout. Il lui fallu traverser une petite coulée de lave, heureusement refroidie par endroit par une infiltration d'eau qui provenait de la surface. D'ailleurs, avant sa mort, Neuskeul découvrirait qu'un océan recouvrait la surface au dessus de la caverne devenue ville.

Neuskeul poursuivit sur ce qui lui sembla être un long chemin tortueux, alors qu'il ne s'éloignait que de quelques centaines de mètres de l'entrée de la grotte, et finit par déboucher sur une autre caverne. Plus petite, elle semblait être née d’une coulée de lave partiellement refroidie. Tout autour, un disque de lave baignait la caverne d’une lueur tamisée et brûlante à la fois. Le cœur de lave refroidie au centre, d’une texture sombre et dure, luisait doucement. Neuskeul s’empara de sa pioche et, après avoir construit un pont de fortune par-dessus le disque de lave, entreprit de creuser l’excroissance d’obsidienne avec ferveur. Une fois profondément enfoncé à l’intérieur, il toucha ce qui sembla être une colonne d’obsidienne vibrante d’énergie. Au contact de la pioche, la pierre se mit à luire, pour prendre la substance Etherale que Neuskeul avait déjà fait paraître sur la statue de Crafteos.
Sidéré, le disciple de Pelliope entreprit de dégager la colonne de Glowstone de la pierre, et arrivé en bas, pria avec ferveur. Alors, les esprits de ses trois compagnons lui apparurent. Longtemps ils s’entretinrent au sujet du réveil de Minella et de la quête qu’un jour les races de la Terre devraient entreprendre. Après leur départ, Neuskeul creusa une petite chambre commémorative pour chacun des Compagnons, et ajouta une dernière chambre dans laquelle il se recueillit encore.

Quelques temps plus tard, il revint à la ville Troglodyte, pour se rendre compte que son absence avait duré en réalité plusieurs semaines. Durant cette période, les Nains avaient d’abord lancé des recherches qui s’étaient avérées infructueuses, puis avaient paniqué, jusqu’à ce que les plus autoritaires d’entre eux affirment leurs velléités de pouvoir, chacun affirmant être le plus apte à reprendre le flambeau de Neuskeul.
Au moment ou Neuskeul sortit de la grotte, il constata que des clans s’étaient formés, et que les dissensions allaient jusqu’à provoquer de violentes altercations.
Sur le coup, les nains ne le reconnurent pas, car il semblait transfiguré, presque revenant d’entre les morts. Ses cheveux autrefois d’un noir de jais, et seulement légèrement grisonnants avant son départ, étaient devenus d’une blancheur immaculée, comme repoussant la poussière séculaire qui imprégnait la grotte, son regard, jadis profond et soucieux, avait la clarté d’un lapis-lazuli finement taillé. Toutefois, son retour ne fut pas l’objet de réjouissances unanimes : des quatres grands « Chefs » qui s’étaient auto-proclamés ses héritiers, aucun ne vit dans cette « résurrection » l’augure d’une ère meilleure. Toutefois, ils ne purent émettre une seule objection devant l’aura de sainteté qui baignait Neuskeul. Ce dernier, dans sa sagesse, rassembla les dissidents, et, conscient du besoin naturel d’autorité des Nains, proposa aux quatre « héritiers » de devenir ses haut-disciples. Ainsi reconnus comme guides du peuple Nain aux côtés du compagnon de Pelliope, les Haut-Disciples purent assouvir leur besoin de démarcation et contribuèrent grandement à la gestion et l’encadrement des Nains. Neuskeul put alors parler au peuple Nain, et lui expliqua quel devrait être son rôle si profondément enfoui sous terre : protéger la Voie de la Pioche, dont la capacité à éroder la plus dure des roches symbolisait le passage du temps, et la mémoire de l’avènement des Quatre, pour le jour où les races de la Terre se lèveraient pour provoquer le retour de Minella, libérant ainsi le monde des monstres.

Le peuple Nain, enthousiasmé par le discours, acclama Neuskeul et jura de le suivre dans chacun de ses préceptes, tout comme Neuskeul avait lui-même prêté allégeance à Pelliope et aux Quatre. Il devint ainsi, sur conseil des Hauts-Disciples, renommés « Les Hauts », le Premier Roi de la Cité de Lave : Kazad Har dans la langue de la pierre. Une grande anfractuosité sur les abords de la caverne fut exploitée pour construire sa maison, et à force de l’embellir, ce fut un véritable palais qui orna la partie supérieure de Kazad Har. Pour ne pas demeurer en reste, les Hauts se firent également bâtir de somptueuses demeures. A la mort de Neuskeul, qui vécut pas moins de 400 ans, les familles des Hauts terminèrent le travail en scindant la ville en deux parties concentriques et circulaires. Tandis que le Peuple s’amassait dans le Cornal Roturier, les Hauts, devenus Nobles, les regardaient littéralement de haut, séparés de ces nains « communs » par un arceau de Pierre et une immense porte de métal.
En ce qui concerne la « couronne », en réalité un heaume d’Or massif, créé après le décès du disciple de Pelliope, elle revint à son fils unique, Breldin (aujourd'hui un nom courant), qu’il avait eu de son union avec une naine rousse et généreuse, Stratia. Depuis, nombre de Nains se réclament de la descendance de Neuskeul, et Melgrin, aujourd’hui Maître Forgeron de Bryn Angaz, la Grande Forge de Kazad Har, n’est que l’un d’eux.

Quant à la caverne où Pelliope, Cagrodial et Etiosse étaient apparus, elle devint un lieu de culte et de mémoire pour les nains, la tradition se perpétuant de bouche de Throngrinki à oreille de Throngrinki (Ancien, dans la langue de la pierre). Toutefois, ces croyances se sont peu à peu perdues dans le folklore local. Neuskeul ayant semblé littéralement se fondre dans la pierre de son lit de mort, le peuple, et les hauts également, pense que les nains retournent à la pierre à leur mort, et vouent davantage un culte à leurs anciens qu’aux Quatre.

On notera que le principal défaut des nains est leur côté rigide, leur société étant engoncée dans un système de castes qui pourtant n’existaient pas avant ce qui est devenu « L’ascension » de Neuskeul. Les Nobles refusent de voir un « Roturier » réussir, et les quelques nains qui ont réussi à s’extraire de leur condition commencent peu à peu à bâtir leurs demeures autour de la « Chambre des Faiseurs », nom que les Anciens ont donné à la sphère d’obsidienne creusée par Neuskeul, créant un véritable Cornal indépendant, nommé par l’usage le « Cornal des Faiseurs ».




------------------------------------------

Si vous êtes arrivés ici sans dormir, bravo, vous êtes à même de passer à la suite qui sortira bientôt : la description de l'architecture naine.


Dernière édition par Melgrin_le_nain le Mer 8 Juin - 1:57, édité 2 fois
avatar
Melgrin_le_nain
Undead-geekies-Master of the dead
Undead-geekies-Master of the dead

Taux de Megeeklorien : 855
Messages : 721
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Forgefer

Geek passeport
Mode actuel: Samuraï
Code Genegeek: Computer Geek

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cohérence]Description de Kazad Har.

Message par Melgrin_le_nain le Lun 6 Juin - 10:54

ARCHITECTURE DE KAZAD HAR

Kazad Har compte actuellement 3 parties distinctes :

Le CORNAL ROTURIER :
Ainsi nommé car y logent les nains les moins nantis (ce qui fait tout de même de belles demeures et des revenus plus que conséquent pour tout autre individu vivant à la surface !), le cornal Roturier abrite des demeures troglodytes taillées à même la roche. On y retrouve des pièces relativement exiguës, mais l'essentiel pour vivre sainement est présent. Les nains y apportent quelques petites décorations artistiques, qui parfois ne sont que des gisements de minerai brut visible à même la surface de la roche. La température, si loin sous la surface, y est constante, et plutôt chaude car la pierre est constamment au contact de la lave. On y retrouve des bassins recueillant les infiltrations d'eau qui proviennent de l'océan au dessus.
Les demeures abritent des pièces rectangulaires et simples, en un mot : fonctionnelles.


Le CORNAL ADAMANT :
Second Cornal à avoir été bâti, le Cornal Adamant accueille les plus belles oeuvres d'architecture Naine, la plus belle étant sans conteste le Palais Royal. Loin de se satisfaire de la pierre simple, les familles des Hauts ont exigé que seuls les blocs les plus purs et parfaitement taillés, le plus souvent de Marbre, soient employés. Les demeures sont vastes, avec de grands espaces qui semblent refroidir la pièce. Dans certaines demeures, une coulée de lave a été canalisée pour décorer et réchauffer les bains, qui forment de vraies piscines. Les décorations sont légions et l'ameublement riche. L'emploi de Bois, matériau rare si loin sous Terre, est considéré comme preuve ostentatoire de la noblesse des Hauts. Il est finement ciselé. Au niveau de la forme des pièces, on retrouve de grandes pièces carrées, ou circulaires, mais toujours soumises à une géométrie assez stricte.
Le cornal Adamant est également le lieu où vous trouverez la Chambre des Pairs (un Pair est un Nain dont le statut est celui d'Ancien ou de Noble), lieu où est rendu le culte des Ancêtres qui, retournés à la pierre, renforcent l'âme de la cité.
Se trouve aussi sur ce Cornal la Grande Forge où, sous la coupe de Melgrin, les forgerons nains travaillent l'acier, l'or et le diamant pour réaliser de somptueuses armes, armures et outils. Ceux-ci sont les meilleurs disponibles sur les Terres de Crafteos, et si l'étranger est prêt à se laisser délester d'une coquette somme de pièces de cuivre, les nains lui fourniront un équipement sur mesure et sans égal.

Enfin, comble de l'avarice naine, une "bijouterie" (faute de meilleure traduction) propose de vendre les pierres dénichées par les Nains lors de leurs excavations. Naturellement, si vous cédez à la tentation, votre bourse sera considérablement allégée à votre sortie de ces murs.


Le CORNAL DES FAISEURS :
Ce Cornal est le plus récent des trois. Reprenant l'allure circulaire de la caverne principale de Kazad Har, on y retrouve la Chambre des Faiseurs où Neuskeul s'est recueilli, toute d'obsidienne massive, et brillante de mille feux par les veines de Glowstone qui la parcourent.

Tout autour, les plus riches des nains roturiers ont choisi de construire leurs nouvelles demeures. En conservant en partie le style troglodyte de leurs premières demeures, mais en cherchant à copier le style des Ankor des Hauts. On retrouve donc de grandes salles, par endroits du bois, les bains sont proches des piscines rencontrées dans les demeures nobles. Les formes des pièces rappellent également les demeures dont elles s'inspirent. Toutefois, point de marbre dans ces demeures, la pierre taillée (cobble) la remplace. Moins noble, moins riche, mais tout aussi efficace, elle remplit son office. Et pour gagner en confort, point sur lequel les nains dits "Bourgeois" sont particulièrement tatillons, on importe de la laine de la surface, que l'on teint et applique sur le sol, et parfois les murs, pour réaliser des tapis ou des moquettes douces et chaleureuses. Cela donne aussi parfois des résultats surprenants, comme en témoigne le domaine de Goth Ankor.

Actuellement en construction, le Cornal des Faiseurs ne demande qu'à s'étendre et à gagner en vie.




------------------------------------------------------------------------------------------------------

Voilà, j'ai présenté l'architecture de Kazad Har. Je vous laisse libre de participer à la construction du Cornal des faiseurs pour peu que vous respectiez cette charte. Il n'est pas interdit d'imaginer une autre caverne, ou plutôt une grotte ou deux desservant d'autres demeures roturières.

Le seul endroit que je préfère voir intact est le Cornal Adamant, et j'aimerais que son architecture en Marbre demeure unique Wink.

Merci de m'avoir lu.
avatar
Melgrin_le_nain
Undead-geekies-Master of the dead
Undead-geekies-Master of the dead

Taux de Megeeklorien : 855
Messages : 721
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Forgefer

Geek passeport
Mode actuel: Samuraï
Code Genegeek: Computer Geek

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cohérence]Description de Kazad Har.

Message par Melgrin_le_nain le Mar 7 Juin - 2:06

Voilà, message initial relu et corrigé (bon sang, les premières phrases ne voulaient rien dire). J'en ai certainement oublié, donc n'hésitez pas à me le signaler.

L'idée est qu'en vous imprégnant de ce texte, les autres bâtisseurs du serveur puissent ajouter des parties à la ville. Je préférerai que vous m'en parliez avant d'ajouter des modifs, mais par exemple, le cornal des faiseurs ne comporte, au moment où j'écris ces lignes, que 3 demeures.

J'imagine bien aussi des grottes, assez petites et allongées, un peu comme l'allée de l'Ascension, qui permettraient d'ajouter des demeures pour les Nains Roturiers.

Voilà voilà !
avatar
Melgrin_le_nain
Undead-geekies-Master of the dead
Undead-geekies-Master of the dead

Taux de Megeeklorien : 855
Messages : 721
Date d'inscription : 13/03/2011
Localisation : Forgefer

Geek passeport
Mode actuel: Samuraï
Code Genegeek: Computer Geek

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Cohérence]Description de Kazad Har.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum